Les projets mis en oeuvre

Au-delà du simple fait d’utiliser les nouvelles technologies, certaines entreprises font appel à d’autres sociétés pour créer des systèmes intelligents permettant, grâce à de nombreux capteurs et informations, d’améliorer la qualité des produits pour essayer d’atteindre la perfection.

Nous pouvons dans un premier temps citer certains projets non réalisés ou en cours de développement :

  • L’entreprise E.&J. Gallo Winery et une irrigation intelligente :
    L’entreprise familiale E.&J. Gallo Winery a fait appel à IBM pour inventer et implémenter un système intelligent d’irrigation de son vignoble pour à la fois garder les vignes en bonne santé et économiser l’eau. La solution se base sur l’observation de données satellites pour avoir une vision globale du terrain, et sur la présence de capteurs dans le vignoble qui captent des données directement et continuellement. Ces vignobles se trouvent à Modesto, en Californie. En effet la répartition uniforme d’une quantité d’eau sur un sol avec des caractéristiques différentes résulte en une production de grappes non uniformes en qualité.
  • La start-up française Carbon Bee :
    Elle a mis en place un système de surveillance des vignes par drones pour identifier les zones malades (atteintes de flavescence dorée). Les drones sont capables de détecter les pieds infectés avant même que l’œil humain ne puisse l’identifier. Cette possibilité rejoint le fait que les agriculteurs doivent s’assurer que certains manques des plantes ne proviennent pas d’une maladie. Le capteur posé sur le drone va ainsi capter des indices sur l’avancement de cette maladie avant que l’homme ne puisse le faire et donc gagner du temps sur la propagation de celle-ci. Ce capteur est aussi utile dans les serres pour optimiser les apports en phytosanitaires (voir précédemment sur le site).
    Il est sensé être mis en service au cours de l’année 2017.

 

Les projets déjà réalisés sont les suivants :

  • L’entreprise SmartVineyard et un système de récupération de données :
    Cette entreprise propose un système de récupération des données dans les vignobles dans le but de réduire la prolifération des maladies, et pour optimiser la gestion des vignes.
  • IBM et l’université UBD :
    La division Recherche de IBM India s’est associée à l’université UBD (Universiti Brunei Darussalam) pour mettre en place un système de prévision météorologique au Brunei afin de faire de l’agriculture de précision dans les rizières. Le but est de gérer l’irrigation des champs en fonction de l’humidité de la terre, mais aussi de le faire en prévision de l’eau à tomber.

 

On peut donc réaliser grâce à ces quelques exemples centrés sur les vignerons, à quel point les nouvelles technologies permettent une meilleure appréhension des cultures qui nous entourent. Elles permettent d’accompagner l’agriculteur, du recueil d’information jusqu’à un effet réel sur les parcelles.

Lien vers la suite : https://agriculturedeprecision.wordpress.com/le-futur-de-lagriculture-de-precision/

Publicités